fbpx

Immobilier et Covid 19 sont deux sujets posant ensemble des interrogations à la suite du déconfinement. En effet, qu’en est-il aujourd’hui pour réaliser un crédit immobilier ? Qu’est-ce que la crise sanitaire a changé ?

Immobilier et Covid 19 : 4 changements majeurs

Sécurisation du système bancaire

Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a récemment rappelé à l’ordre les banques françaises. Ainsi, ces dernières se doivent de respecter les deux règles suivantes pour tout crédit immobilier :

  • endettement maximum limité à 33%
  • durée de prêt n’excédant pas 25 ans

Or, beaucoup d’acteurs de l’immobilier s’insurgent contres ces mesures. En effet, elles limitent fortement l’accès au crédit et freine le redémarrage de l’immobilier en sortie de confinement. Pour beaucoup, le critère des 33% n’est pas un indicateur pertinent. Car bien sûr, 1/3 des revenus lorsqu’on gagne 2000 €, cela n’a pas le même impact que pour celui qui gagne 8000 € par exemple. Certains acteurs cherchent alors à ce que ce critère évolue et que soit plutôt pris en considération celui du « reste à vivre », ce qui libèrerait d’avantage la concrétisation des projets.

Taux d’usure

Le taux d’usure n’a cessé de baisser depuis plusieurs trimestres ; cela a d’ailleurs mis à mal certains projets qui n’ont pu voir le jour. Toutefois, il est enfin à la hausse au 1er juillet 2020. Certes, la hausse reste mesurée mais elle est bien effective. 2,57% pour les prêts immobiliers à plus de 20 ans au 1er juillet 2020 contre 2,51% au deuxième trimestre.

Disponibilité et délais

Le confinement a généré une certaine réorganisation au sein des banques qui ont du faire face à leurs obligations avec un effectif parfois réduit de moitié et / ou souvent du télétravail. Malheureusement, au déconfinement suit la période des congés. Les emprunteurs devront donc continuer à prendre leur mal en patience car les délais d’instructions de dossiers resteront toujours plus long qu’en période normale. Il s’agit alors d’une des conséquences alliant immobilier et Covid 19.

Assurance emprunteur

Si vous souhaitez re négocier l’assurance emprunteur de vos crédits immobiliers en cours (anciens ou récents), la loi Hamon et la loi Bourquin sont en vigueur pour vous y aider. Elles vous permettent de changer vos assurances, respectivement la 1er année du contrat à n’importe quel moment ou sinon à chaque date anniversaire d’acceptation de votre offre de prêt.

Vous avez un projet, vous vous posez des questions, n’hésitez pas à nous consulter. Le rendez-vous est gratuit.

Share This