Pourquoi faire baisser fortement votre mensualité de prêt immobilier ?
Lors du rachat de son prêt immobilier, il peut être très intéressant d’en profiter pour rallonger sa durée. Sa conséquence sera ainsi de faire baisser fortement votre mensualité.

1/ Gagner en pouvoir d’achat grâce à la baisse de votre mensualité de prêt immobilier

L’agrandissement de la famille ou la perte d’un revenu peuvent bouleverser l’équilibre financier du ménage. Ainsi, réduire votre mensualité de prêt immobilier va soulager le foyer. Il pourra alors plus facilement faire face à sa nouvelle situation. Par ailleurs, elle lui évitera certainement la souscription de crédits à la consommation ou de crédits revolving.

2/ Se constituer une épargne de précaution ou une retraite à long terme

Économiser sur sa mensualité 150 ou 200 € et décider de l’épargner sans attendre la fin du crédit de sa résidence principale est très intéressant.

En effet, plus tôt cette épargne va démarrer, plus important sera le capital à terme. Bien entendu, les taux de rendement actuels ne sont pas très intéressants. Toutefois, ils progresseront dès que les taux remonteront alors que le taux fixe du prêt ne bougera pas. Cet écart sera alors très profitable. Épargner va devenir doublement intéressant à partir d’Octobre 2019 car un nouveau cadre fiscal sera disponible : le nouveau PER. L’argent placé chaque année dans ce nouveau véhicule sera déductible de l’assiette de l’impôt. Concrètement 200 €/mois mis de côté (2400 €/an) avec une tranche marginale à 30% se traduira par 720 € d’économie d’impôts auquel il faudra rajouter l’économie sur les prélèvements sociaux.

3/ Acheter un véhicule

Réduire la mensualité de son prêt immobilier est très intéressant également pour l’emprunteur qui veut financer un véhicule en parallèle par exemple. La nouvelle mensualité du prêt auto sera alors compensée totalement ou partiellement par cette baisse sans affecter l’endettement et le pouvoir d’achat.

4/ Faire des travaux dans sa maison, construire une piscine…

La plupart du temps les gens se disent la chose suivante : « Je vais rembourser le plus vite possible mon prêt immobilier. Ensuite je ferai un nouveau crédit pour financer mes travaux. » Or, cette analyse ne tient pas compte du niveau futur des taux. Il y a à peine 5 ans, les taux des prêts immobiliers flirtaient avec les 5% et ceux des prêts à la consommation avec les 8%… Clairement, il faut mettre de côté ses vieux réflexes et profiter maintenant de cette situation exceptionnelle. Racheter son ou ses prêts immobiliers et y intégrer un budget travaux immédiatement est particulièrement judicieux. De plus, en réalisant immédiatement son projet, l’emprunteur pourra en profiter de suite. Ne trouvez-vous pas que construire une piscine lorsque les enfants sont partis, c’est un peu dommage ?

5/ Récupérer une capacité d’endettement et investir dans l’immobilier

La baisse extraordinaire des taux rabat les cartes. En effet, il est possible de racheter son prêt et investir de façon concomitante !  L’investissement peut se faire dans une maison ou un appartement en « droit commun ». Cela est même réalisable avec un dispositif défiscalisant de type « Loi PINEL ». Ce dernier sera très attirant pour l’emprunteur qui financera à taux bas. En plus il bénéficiera d’un cadeau fiscal (2625 €/an pour un investissement de 150.000€).

Freins et Solutions

Suite à la lecture de cet article, vous aurez sûrement quelques freins. En voici nos solutions :

Rallonger son prêt, c’est payer plus d’intérêts !

Effectivement, rajouter quelques années va fatalement augmenter le volume des intérêts. Toutefois, ils seront justement compensés par le niveau des taux très bas. De plus, ce surcoût ne sera effectif que si le prêt va au bout. Or la durée d’un prêt en France est d’en moyenne de 7 à 8 ans seulement (quel qu’est été la durée initiale). Enfin, si accepter de payer un peu plus d’intérêts peut permettre la mise en place d’une nouvelle opération à crédit (nouvel effet de levier), cela apporte un gros avantage patrimonial.

Rallonger son prêt n’est pas irréversible !

Bien souvent les emprunteurs pensent que lorsqu’ils auront opté pour le rallongement de la durée, ils ne pourront plus revenir à la situation initiale. C’est faux ! Chaque contrat de prêt offre la possibilité de s’engager sur une durée plus longue puis de la réduire à tout moment (à date anniversaire) en augmentant à nouveau sa mensualité (cela s’appelle la modularité). Lors de cette opération, la banque transmet un nouveau tableau d’amortissement faisant apparaitre la nouvelle durée (plus courte).

L’inflation est remontée et se situe aux alentours des 1.4%

Cela signifie que si votre taux de crédit est de 1.4%, votre prêt ne vous coûte rien. Et si votre taux est même inférieur à 1.4%, vous allez naturellement vous enrichir sans rien faire !

Le marché offre des perspectives très engageantes, faut-il savoir en profiter !

Vous souhaitez connaître vos possibilités ? Venez nous rencontrer à l’agence d’Ales ou nous contacter. Le rendez-vous est est gratuit !

Share This