Courtier sans frais ou avec frais ? C’est un peu « la tarte à la crème », comme dirait Molière ! Toutefois, vu les nombreuses requêtes sur la toile sur ce sujet, il devient utile de répondre à des interrogations légitimes.

Point sur le courtage en immobilier

Aujourd’hui en France, c’est une certitude, le personnel coûte cher aux entreprises ! Pour cette raison, les différents acteurs ont adapté leurs canaux et leurs tarifs.

Ainsi, on trouve actuellement certaines enseignes uniquement présentes sur le web. D’autres se sont au contraire développées sous la forme d’agence de proximité. Enfin, les troisièmes, comme meilleurtaux, sont présentes tant sur le net qu’en agences. Mais alors, comment choisir ?

Il n’y a pas fondamentalement de bonnes ou de mauvaises solutions, cependant le service rendu ne sera pas le même. Un client devra donc bien identifier quels sont ses besoins afin de se diriger vers le bon canal.

Point sur les courtiers sans frais

L’acteur qui aura choisi le modèle « sans frais » devra faire obligatoirement des choix stratégiques pour préserver sa rentabilité. Cela passera notamment par une augmentation des volumes et fatalement par une réduction du temps passé avec chaque client. L’intermédiation sera alors réduite à sa plus simple expression.

Le courtier sans frais se retrouve principalement sur internet où l’automatisation est poussée à l’extrême. Il fait parfois appel à des plateaux de téléopérateurs dont le rôle est moins de faire du conseil que d’accompagner techniquement l’internaute dans la transmission digitale de son dossier.

Le courtage sans frais se rencontre également chez des petits courtiers locaux qui, face aux grandes enseignes et pour attirer des clients, ne peuvent pas faire autrement que d’avancer l’argument du « sans frais ». Toutefois, le client l’ignore, mais cette catégorie d’intermédiaires travaillera souvent avec un nombre réduit de banques car elles exigent toutes de leurs partenaires un minimum de volume et le cas échéant dénoncent leurs conventions. Ils ne pourront donc pas proposer en permanence à leurs clients les meilleures offres du marché. De même, ils se contenteront d’une négociation de taux et laisseront souvent la banque proposer sa propre assurance. En effet, faire du courtage en assurance en plus du courtage en prêt demande une grosse infrastructure dont ils ne disposent pas. Or, les taux ayant beaucoup baissé, c’est proportionnellement sur l’assurance emprunteur qu’une économie très importante pourra être réalisée.

Bref, le courtage « sans frais » pourra sembler être une bonne affaire au premier abord mais attention à la qualité du service.

Point sur les courtiers avec frais

Meilleurtaux, dans ses agences, a choisi ce modèle car nous avons avant tout décidé d’apporter à nos clients via ce canal un service à haute valeur ajoutée. Certes, nos clients pénètrent dans nos agences car ils recherchent le « meilleur taux, mais ils sont ensuite très agréablement surpris par l’accompagnement qui leur est réservé. Cet accompagnement va notamment se traduire par de multiples entretiens en face à face et contacts téléphoniques qui vont s’égrener durant 4 à 6 mois, du calcul de l’enveloppe jusqu’à la signature chez leur notaire. Voici en quoi consiste le suivi :

Conseil et accompagnement

  • Première étape : Le conseil. Nos conseillers financiers réalisent un entretien très approfondi qui leur permet de bien identifier le projet du client, sa situation, sa capacité, les forces et les faiblesses du dossier, mais aussi de se projeter pour anticiper des contraintes futures. Ils écoutent les souhaits du client sur la façon dont ce dernier entrevoit son financement. Dans tous les cas, ils sont force de proposition d’une solution qui sera adaptée au cahier des charges et compatible avec les exigences bancaires.
  • Par ailleurs, le conseiller recueille l’ensemble des pièces jusqu’à la complétude parfaite du dossier. Cette étape est très longue car il n’est pas simple pour les clients de réunir tous les documents demandés, notamment lorsqu’ils disposent déjà d’un certain patrimoine ou de plusieurs emprunts. Adresser un dossier complet à une banque a plusieurs avantages : cela lui permet de disposer de tous les éléments pour prendre une décision rapide et nous permet d’être en meilleure position pour mener notre négociation.
  • Le conseiller lance sa consultation auprès des banques et assureurs les plus agressifs pour obtenir la solution correspondante. Sur la France, il peut s’appuyer sur 110 banques et 12 assureurs partenaires.
  • Il va aussi s’occuper de suivre et relancer les banques afin de réduire les délais de traitement.
  • Étape suivante clé : le conseiller présente en face à face les accords obtenus et aide le client à choisir la bonne solution (montage, taux, couts assurance proposés).
  • Ensuite, le conseiller accompagne le client à la banque pour son 1er entretien d’ouverture de compte. Le but est d’aider le conseiller bancaire à prendre le relai et lui éviter d’éventuelles erreurs ou omissions dans la finalisation du dossier. Lors de ce rdv, les différentes étapes à venir et les délais à courir seront abordés en toute transparence.
  • Après vient l’instruction de l’assurance emprunteur. Le client bénéficiera de notre assistance, notamment s’il doit déclarer certaines pathologies qui rendront le traitement du dossier plus complexe.
  • Vers la fin de l’accompagnement, dans le délai des 11 jours, le conseiller reçois et contrôle une dernière fois les offres de prêt avant signature par le client.
  • Enfin il suivra également le déblocage des fonds pour que la signature notaire puisse se réaliser dans les meilleures conditions.

En conclusion, à chaque étape, nos clients souvent peu expérimentés sont accompagnés et jamais laissés seul face aux décisions importantes à prendre.

Quel est le prix du service ? Prenons le cas d’un dossier qui est transmis en banque par l’une de nos agences. La plupart de nos partenaires bancaires dans ce cas ne facturent pas de frais de dossier ou sinon très réduits, si bien que ceux que nous prenons viennent en lieu et place de ceux de la banque, sans générer un réel surcoût. Ces frais étant financés par l’emprunt, le client n’aura donc pas à les prendre à sa charge.

Quoi qu’il en soit, notre volumétrie nous permet d’obtenir pour nos clients des conditions globales extrêmement basses pour que in fine, ils réalisent bien entendu une opération très profitable tant en économie de temps que d’argent.

Nos clients satisfaits sont nos meilleurs ambassadeurs alors laissez-vous tenter et contactez-nous !

Share This